dimanche 4 novembre 2012

Les Enchanteurs : 19 Lunes

Titre : 19 lunes
Auteures : Kami Garcia & Margaret Stohl
Edition : Hachette jeunesse
Collection : Black Moon
Tétralogie : Les Enchanteurs

Date de parution : 24 octobre 2012
Nbr pages : 437
Format : grand format 

Prix : 18,90 euros


Je n'aurais jmais cru que tout finirait comme ça. Que je mourrais si jeune. Et pourtant...
Depuis que je me suis jeté du haut du château d'eau, j'ai tout perdu. Ma vie, ma famille, mes amis. Et surtout Lena. 
Je suis mort pour sauver Gatlin. Je pensais que c'était mon destin. Maintenant, je n'en suis plus si sûr. Dans l'au-delà, certaines choses s'éclaircissent : je n'aurais peut-être pas dû mourir.
Mais qui a voulu ma disparition dans ce cas? Et pourquoi?
Je dois rejoindre l'Enchanteresse que j'aime plus que tout au monde... quel que soit ce monde. je dois retrouver Lena et me monde des Mortels. Quel qu'en soit le prix.

L'amour pourra-t-il vaincre la mort?    

 Mon avis

Attention ce-ci n'est pas un avis, mais un adieu à une histoire d'amour... 



La fin, ou le commencement du renouveau ?

Voilà deux ans, que ça a commencé. Deux ans que je suis tombée amoureuse. Quand j’ai fait la connaissance de  16 Lunes, ça été le coup de foudre immédiatement. Ce livre  a changé ma vie, m’a changé. Et maintenant que je viens de clore 19 Lunes, je me sens vide. Je suis perdue.

16 Lunes, m’a donné envie d’écrire. Il m’a fait découvrir le sud, les superstitions, m’a rappelé mon attirance pour les vielles maisons, m’a montré ce que sont les vrais livres qui méritent qu’on en parle chaque secondes, qu’on y pense sans cesse, longtemps après les avoir lu. Il m’a parlé de la différence qui n’est pas une maladie. Du véritable amour. De ce qui est caché mais juste sous nos yeux. Du citron et du romarin. Des esprits, des grigris, du vert et du doré, et de bien plus encore. 16 Lunes a sur moi, un effet que je ne peux pas nommer avec mots. J’ai cherché pendant longtemps pourquoi cette saga avait tant d’importance à mes yeux, j’en suis venue à conclure que j’étais tout simplement amoureuse.

17 Lunes, m’a fait réaliser combien j’étais accro à cette saga. J’ai pleuré à plusieurs reprises parce que je voulais connaître la suite et que je ne le trouvais nulle part dans les alentours de mon village paumé.

18 Lunes, m’a brisé le cœur avec sa fin tragique. Mais, il m’a fait rire aussi, sourire. Je me sens si bien à Gatlin auprès d’Ethan et Lena, Link Et Ridley, John et Liv. Et c’est sans doute pour cela que j’ai déjà relu une dizaine de fois 16 Lunes, cinq fois 17 Lunes, et que je continuerai à relire et à relire, encore et encore les tomes de cette merveilleuse, incroyable et magnifique série.

Dès que j’ai eu fini 18 Lunes, je n’ai cessé de penser à ce qu’il y aurait dans 19 Lunes, j’ai tout imaginé sauf ça. Sauf ce qu’est vraiment le dernier tome de la saga des Enchanteurs.

Mais comment vous en parler, alors que j’ai les larmes aux yeux ? Sans spoiler l’histoire ? Le résumé en dit assez long, de toute façon.

Et comment vous expliquer que maintenant que c’est fini, j’en suis anéantie ?

J’ai aimé 19 Lunes, j’ai apprécié chaque seconde pendant lesquelles je buvais ses mots. La fin m’a fait sourire et pleurer à la fois. J’y pense encore et vais continuer à y penser.

Mais je réalise alors qu’il va me falloir attendre longtemps, avant de pouvoir retomber amoureuse d’une saga comme celle-ci, avec des personnes incroyables, une histoire sombre pleine de magie. Un an, pour être exacte, voir plus pour la version en français. Unbreakable de Kami Garcia. En attendant, je vais patienter jusqu’à mars pour me retrouver face à Alden et Alice qui interpréterons les deux personnages principaux dans l’adaptation au cinéma du livre qui a changé ma vie.

Mille fois merci à Kami Garcia et Margaret Stohl pour avoir écrit cette saga. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire